Le CO2 en supermarché

Supermarché de 40 000 pi2


Introduction

Au cours des dernières années, les services de Carnot ont été retenus par un grossiste et détaillant majeur au Canada afin de concevoir une alternative aux systèmes réfrigérés traditionnels disponibles sur le marché qui étaient inefficaces, qui consommaient beaucoup d’énergie et dont les coûts d’entretien étaient élevés.

Le but à atteindre était d’offrir une solution durable et fiable qui serait économique en ce qui concerne le coût initial (équipement et installation) ainsi que pour les coûts de fonctionnement (énergie, entretien, remplacement du gaz, assurance).


À propos du système

Un supermarché dans le Nord de Montréal, qui a ouvert en avril 2011, occupe une surface totale de 40 866 pi2 (3 797 m2). La surface de vente de 30 488 pi2 (2 832 m2) offre 744 pi (227 m) de longueur de comptoirs réfrigérés (85 comptoirs MT) et 305 pi (93 m) de longueur de congélateurs (40 comptoirs BT). Le supermarché dispose également d’un système de récupération de chaleur et du recyclage intensif de la chaleur résiduelle provenant des unités de réfrigération. Ce système de récupération répond à la plupart des besoins en chauffage du supermarché. Un système de préchauffage sur boucle d’eau est également installé dans le supermarché.


Modes de dégivrage

Du fait qu’elle n’ajoute aucune chaleur au système, la technologie que nous avons conçue pour des projets commerciaux et industriels précédents offre l’avantage immense d’assurer la stabilité de la température des vitrines, contrairement à d’autres systèmes qui peuvent générer des températures élevées dans les vitrines. Avec notre système, nous avons souvent observé que la température ne montait que de 4 °C (39 °F) à 5 °C (41 °F).

Pour le processus de dégivrage à basse température pour les comptoirs réfrigérés et les chambres de congélation, la technologie de Carnot Réfrigération utilise une soupape de détente électronique qui se détend ou se contracte en temps réel afin de fournir exactement la quantité de chaleur nécessaire dans chaque comptoir pour faire fondre la glace.

Du gaz à basse pression (entre 440 et 550 psi, pression manométrique) est utilisé pour dégivrer les comptoirs réfrigérés et les évaporateurs des chambres de congélation. Lors du cycle de dégivrage, les mêmes conduites sont utilisées pour le cycle de réfrigération.

En mode de réfrigération, le CO2 liquide est dirigé vers les vitrines par le biais d’une conduite surdimensionnée. En mode de dégivrage, le gaz chaud est envoyé directement dans la conduite des vitrines par la conduite de liquide.

Pour résumer, l’avantage le plus important du dégivrage par gaz chaud dans les systèmes de réfrigération au CO2 est la stabilité et l’homogénéité des niveaux de température dans les vitrines, les chambres de congélation et de préparation.


Conclusion

De nos jours, la réfrigération au CO2 transcritique est une technologie éprouvée au Canada. Les systèmes installés par Carnot Réfrigération dans plusieurs supermarchés en sont la preuve. En fait, les émissions de GES sont inférieures à celles produites par un supermarché traditionnel de même taille au Canada. Ces gains peuvent être attribués à la réduction de charges de fluide frigorigène synthétique et à la diminution de la consommation totale d’énergie (-10 %). En outre, le chauffage de la surface de vente est entièrement effectué par récupération de chaleur. La partie intéressante des nouveaux systèmes est que le CO2 comme réfrigérant est utilisé à la fois pour les températures moyennes et pour les températures basses.

Après plusieurs installations réussies de systèmes de réfrigération CO2 transcritique dans de nombreux supermarchés à travers le Canada, les diverses solutions conçues par Carnot sont maintenant disponibles pour tous les détaillants opérant en Amérique du Nord. Carnot peut également aider les détaillants à introduire progressivement cette nouvelle technologie et à gérer les équipes qui devront faire face à ce changement de technologie.